île prison pour les jeunes délinquants du monde entier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: LA DEUXIÈME PETITE ÉTOILE :: le quartier des magiciens :: Azkaban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
'till I collapse // Jadon

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyJeu 4 Juil - 18:34

’till I collapse


T’as rien pris, et ça te manque déjà. Ça fait quoi, même pas vingt-quatre heures, et tu trembles déjà. Tu reconnais les symptômes de manque comme s’ils étaient tes potes, et pour que ce soit aussi rapide, sûrement les opiacés. Mais tu dis rien, tu gardes ta grosse veste pour palier aux frissons, malgré ton front chaud.
C’est la nuit mais pas moyen de dormir. Tu fais l’tour du quartier magicien, y a encore des cris et des gens qui passent à côté de toi en courant ; c’est toujours la folie ici, comme si le concept d’heure n’existait pas, comme si la nuit n’était qu’un joli mot, comme si le sommeil n’était pas fait pour tout le monde.

Tu sais pas exactement pourquoi, mais t’as été faire un tour sur le ring. Les tatamis sont fatigués, et tes pieds nus dessus, mais ça te fait du bien. Y a un grand courant d’air qui secoue tes boucles humides.
T’hésites à prendre une douche, te poser sous le jet d’eau glacée pour essayer de survivre à cette nuit de merde, soulager ton visage gonflé, soulager ton mal de crâne. T’as surement une commotion cérébrale, ou un début, mais la nuit noire t’aide.

T’es tranquille mais pas pendant longtemps, t’entends quelqu’un arriver. Les pas lourds d’une personne en colère ; surement un magicien, venu chercher de quoi s’amuser ce soir. Mais t’es pas d’humeur, t’as envie d’être seul, t’as envie de bercer tes blessures tranquillement, prendre soin de ta peau meurtrie. “Y a personne pour sonner la cloche, les magiciens se battent pas ce soir, dégage connard.” Mais y a pas le bruit de quelqu’un qui se casse, encore plus en colère. La présence toujours dans ton dos, t’aimes pas qu’on te fixe comme ça. Tu fais volte-face, sans reconnaître la personne devant toi. C’est peut-être ton cerveau un peu trop secoué, mais tu ne reconnais pas la personne en face de toi. “T’es pas un magicien. T’es pas dans le bon quartier. Rentre chez toi et arrête de me faire chier.” t’as les mains qui tremblent quand tu attrapes une cigarette dans la poche de ta veste, mais t’arrives pas à l’allumer, t’arrives pas à viser.
Revenir en haut Aller en bas

Jader Morales
CHIMÈRES ; cerbère
MESSAGES : 87
Date d'inscription : 18/06/2019
PSEUDO : Ari
AVATAR : Keith Powers
COPYRIGHT : truc.
GANG : Chimères
POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyVen 5 Juil - 0:54

C’est sans aucune hésitation que tu pénétrais dans le quartier des magiciens. Peut-être que ta vie était en danger entre ces murs, mais honnêtement tu n’en avais strictement rien à faire. Quand il s’agissait de ton frère, plus rien d’autre ne comptait. Et là il s’agissait de son bien-être, de ce qu’il était nécessaire de faire pour l’aider. Voir qui était ce mec. Voir ce qu’il voulait vraiment à Andrès. Ne pas penser à Kai. Surtout ne pas penser à lui. Ignorer tout ce qui n’était pas ce mec et le mal qu’il avait fait à ton frère. Finalement, tu finis à t’adresser à une jeune fille qui doit être dans un bon jour puisque elle t’indique sans poser de questions un batiment à l’aspect un peu miteux aux vitres crasseuses. Tu poussais la porte. Ta fidélité à Andrès allait bien plus loin que celle que tu portais à ton gang. Bien évidement qu’elle allait plus loin. Il était ton frère, ta seule famille, l’unique personne en qui tu pouvais avoir confiance. Bien vite, une voix résonna. Le mec que tu cherches sans aucun doute. Alors tu ne l’écoutes pas et continue à avancer.

Une colère froide pulse en toi, ton visage est entièrement fermé. On te l’a déjà dit : tu es inquiétant quand tu es en colère. Parce que tu ne hurles pas. Non. Tu te transformes tout simplement en glaçon à la voix caressante mais assassine. Sauf que cette fois, voix caressante il n’y aura pas. C’est un face-à-face, dénudé, honnête. Pour Andrès. Pour rappeler à ce con de Ferrino qu’on ne joue pas avec ton frère sans te voir débarquer dans les vingt-quatre heures pour venir régler l’addition. Tu arrives dans son dos et t’immobilises, fixant ce dernier, attendant que le magicien se retourne. Tu espères simplement qu’Andrès n’est pas dans les parages, tu espères qu’il soit bien au fond de son lit à se remettre des blessures causées par ce pendejo. Tes dents se serrent, grincent légèrement, mais tu t’obliges à rester calme et imperturbable. Tu ignores ses mots pour l’observer, curieux de voir ce que Andrès ou même Kai peuvent bien lui trouver. Ouais, il est beau, mais il transpire à la façon des pires connards du gang, ceux qui se sont prit un nombre de roustes assez impressionnantes de la part d’Ahmed histoire de leur rappeler de pas jouer les dissidents. « -C’est bien toi Don Ferrino ? ». Une fois qu’il t’eut confirmé son identité tu plissais les yeux « -Je vais faire simple et rapide. Limpide. Ne touches plus jamais à mon frère. ».
Revenir en haut Aller en bas

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyVen 5 Juil - 17:53

’till I collapse


Tu plisses les yeux et tu tires profondément sur la cigarette, une fois que t'as réussi à l'allumer. Tu connais pas vraiment le mec devant toi, plus grand que toi (mais ça, tu commences à avoir l'habitude), il pue la colère. Il semble neutre mais tu sens, tu vois derrière son masque, tu peux presque renifler sa rage et sentir son implosion arriver. T'es éclaté, t'as pas envie de te battre, mais tu t'connais, il te faudra pas grand chose pour exploser toi aussi. Depuis la veille, depuis la discussion avec Simen, t'as envie -et besoin- de péter les genoux de quelqu'un. Et si le mec devant toi se casse pas rapidement, ça risque d'arriver plus vite que prévu.

Il te demande si t'es bien Don, et t'hoches la tête en remettant rapidement tes cheveux en arrière ; t'es encore en nage. Il te parle de son frère et honnêtement, t'es pas d'humeur. C'pas le premier qui vient te voir pour protéger sa famille, c'pas le premier qui vient te menacer. Mais à chaque fois c'est pareil. T'as survécu neuf ans, neuf longues années ici, tu sais quand et comment attaquer pour faire mal. T'as aussi martyrisé des gens pendant des années, alors il te faut une longue, trop longue minute pour que tous se mettent en place dans ta tête.
Tu tires une taffe avant de lâcher un rire, tout sauf drôle. T'as tabassé qu'un seul frère récemment. Andrès. Tu secoues la tête lentement. Tu portes encore les traces de la veille et ça doit lui faire un peu trop plaisir. Tu penses un instant à Kai, qui a du te parler une fois ou deux de ce fichu type.
"Jordan c'est ça ? Jasper. J'sais plus. Écoute, l'Espagnol. Retourne voir ton frère. T'es pas dans ton quartier. T'es pas à ta place. J'en connais plus d'un qui serait prêt à te niquer la gueule, uniquement parce que tu es un miliziano." t'attrapes ta cigarette sans le lâcher des yeux. "T'as pas envie de faire ça. De te faire ça. J'approche plus de ton connard de frère. Content ? Aller. Va niquer ta madre maintenant." Tu lèves les yeux au ciel, marmonne encore une ou deux insultes en italien, avant de faire demi tour, pas du tout impressionné par ce tas de muscles, apparemment totalement inutiles.
Revenir en haut Aller en bas

Jader Morales
CHIMÈRES ; cerbère
MESSAGES : 87
Date d'inscription : 18/06/2019
PSEUDO : Ari
AVATAR : Keith Powers
COPYRIGHT : truc.
GANG : Chimères
POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyLun 8 Juil - 23:35

Tu es légèrement rassuré en voyant sa tête : effectivement Andrès n’a pas eu de remords à le taper et ça te rassure quelque part : ton frère n’est pas encore accro au point d’en perdre le sens des réalités, au point d’être incapable de se défendre devant ce connard immonde. Néanmoins, la colère revient vite dans tes veines lorsque tu te rappelles des larmes, lorsque tu entends de nouveau les pleurs et les lamentations de ton frère, comme une mélodie lancinante dont tu ne parviendrais pas à te débarrasser, peu importe combien tu essaies. Ses menaces te passent largement au-dessus de la tête, elles ne valent rien face à ton frère, face à Andrès. Néanmoins, ses mots t’énervent. Pas pour l’insulte à ta mère non. Mais l’insulte à ton frère. Parce que tu sais combien ce pendejo compte pour lui, même s’il ne veut pas l’avouer. Et le voir le traiter ainsi, parler de lui comme quantité négligeable te donne juste envie de lui encastrer la tête dans un mur. Pourtant techniquement tu as obtenu ce que tu voulais, c’est maintenant que tu devrais faire demi-tour et te tirer, profiter d’avoir pu faire passer ton message. Et comme il n’a pas l’air d’être bien rentré, ça pourrait te donner une excellente excuse pour ruiner sa vie.

Mais tu ne peux pas t’en empêcher. C’est donc avec un sourire cynique que tu prononces ces mots « -C’est fou, je te pensais pas aussi lâche… Frapper un mec qui t’apprécie pour ensuite fuir quand on vient te demander des comptes… Je me doutais bien que t’étais le dernier des connards, ça ouais. Mais je t’imaginais pas lâche, comme quoi des fois on se fait des idées sur les gens hein. Enfin tant pis. ». Tu te retournais pour commencer à partir, sur tes gardes malgré tout, ton attention toute entière concentrée sur ce connard. Tu n’étais pas devenu Cerbère pour rien, tu savais comment appréhender l’ennemi et te servir de ta vitesse et de ton agilité pour prendre le dessus. Ca serait donc les muscles contre le cerveau. Car tu doutais que le magicien te laisse partir comme ça en toute quiétude après ce que tu venais de lui balancer.
Revenir en haut Aller en bas

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyMar 9 Juil - 23:13

’till I collapse


T'es prêt à partir, prendre la douche glacée qui te faisait tant envie. Tu penses presque plus au mec dans ton dos, son prénom déjà oublié, son air supérieur loin dans ton esprit. C'est un milicien pourtant, et tu les détestes, t'es le premier à chercher des excuses pour les défoncer, mais pas ce soir. Ce soir, t'es éclaté, t'es pas bien, fatigué, malade, la peau encore sensible et les poings en sang. T'as pas envie de te battre, t'as pas envie de t'énerver, tu veux juste être bien et dormir sur tes deux oreilles comme le connard que tu es.
Sauf qu'il te parle, encore, et tu t'arrêtes. Tu t'figes, ton mouvement arrêté. Tu tournes la tête pour le fixer, mais ce fils de pute fait mine de s'en aller. Tu l'sens, que c'est juste pour te chauffer, juste pour te forcer à réagir. Mais l'pire, c'est que ça fonctionne. L'pire, c'est que tu sens cette colère bouillante qui gronde dans ton ventre, qui gonfle dans ton cerveau et qui t'empêche de réfléchir correctement. Tu sais qu'il te cherche, mais tu sautes dans la gueule du loup quand même.

T'es pas lâche. T'as jamais été lâche. Et tu détestes ce mot, tu détestes qu'on te traite de ça. Parce que t'as toujours porté tes couilles, t'as toujours tout tenté. Parce que ton père te traitait souvent de codardo, parce que tu fuyais la maison, tu fuyais ses poings. Mais ici, tu fuis rien du tout, bien au contraire.
T'es brusque, vif, et tu lui sautes dessus, tu l'plaques au sol. C'est purement un coup de chance, parce qu'il te surveillait, mais il s'attendait surement pas à ta violence et ta vitesse. T'es malade, mais ça fait des années que tu te bats, même quand t'es au plus bas. Ça fait des années que tu plaques des mecs, de sa taille et de son gabarit. "Ouai j'suis un connard, c'est vrai. Mais j'suis pas un lâche. J'en ai rien à foutre d'Andrès. C'est lui l'connard, c'est lui l'codardo !" tu hurles, la voix rauque et brisée à cause de ta gorge asséchée par le manque.
Tu finis par te relever et tu jettes ta cigarette plus loin. T'es chauffé ce soir, et c'est trop tard. Y a rien qui te calmera. "Debout. On va régler ça. Toi contre moi." et c'est dangereux, tellement. Milicien contre Magicien. Les deux ennemis presque naturels, surement aussi les deux plus dangereux. "Sur le ring, Jason de mes couilles."

Tu sonnes la cloche des magiciens d'un coup sec, celle qui annonce un nouveau combat, et le bruit résonne longtemps dans le grand hangar vide. Ça sonne encore dans ton cerveau longtemps après.
T'attends pas, et tu lui sautes dessus, brusque, vif, violent. Tu réfléchis pas. T'essayes de lui mettre une droite, vises sa mâchoire un peu trop carrée.

possibilités:
 

Revenir en haut Aller en bas

Chaos
CHAOS ; maître de l'île
MESSAGES : 207
Date d'inscription : 22/02/2019
PSEUDO : -
AVATAR : -
COPYRIGHT : truc.
GANG : -
POINTS : 465
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyMar 9 Juil - 23:13
Le membre 'Don Ferrino' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'aventure' : 6
Revenir en haut Aller en bas

Jader Morales
CHIMÈRES ; cerbère
MESSAGES : 87
Date d'inscription : 18/06/2019
PSEUDO : Ari
AVATAR : Keith Powers
COPYRIGHT : truc.
GANG : Chimères
POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyMer 10 Juil - 1:55

Tu ne lâches qu’une légère grimace lorsque tu sens ton dos percuter le sol. T’as été habitué depuis plus de six ans à t’en prendre plein la gueule sans ne rien devoir montrer. Tu as fini par avoir l’habitude, aussi horrible que cela puisse paraître. Tu as fini par apprendre à ne pas réagir, à faire comme si la souffrance glissait sur toi sans conséquence, sans même effleurer l’horizon de ta conscience. Comme de l’eau qui ne ferait que passer sur ton corps. Ton visage se crispe face à l’insulte dont il affuble Andrès, t’as soudain envie de le tuer un peu plus, de le réduire en poussière, de l’expédier dans l’au-delà d’une simple poussée. Mais c’est impossible alors tu contrôles tes pulsions et tu te relèves, alerte, dès qu’il te fait l’honneur de bouger son corps du tien. Un sourire sombre effleure tes lèvres avant de s’évaporer dans l’air. Tu ne comptes pas te laisser faire, tu comptes bien lui rendre coup pour coup, avoir l’occasion de venger ton frère encore un peu plus avant de te décider à passer à l’action et faire de sa vie un enfer. User d’un peu de violence avant de revenir à des pratiques qui te sont plus habituelles mais tout aussi viles et délectables pour toi.

Tu montes souplement sur le ring, te préparant déjà mentalement au combat qui va suivre. Il a l’air en sale état mais t’as pas dormi de la nuit pour veiller sur Andrès par sa faute puis t’as dû organiser l’entraînement des nouveaux héros. Autant dire que t’es pas super frais non plus. Personnellement, tu n’as pas d’arme sur toi, mais s’il y a bien une chose que tu sais faire, c’est te servir de ton environnement à ton avantage. Et tu te verrais bien lui déchausser une ou deux dents sur le coin du ring en lui explosant la mâchoire contre ce dernier. T’es peut-être pas fan de violence, c’est vrai… Mais il ne faut pas te prendre pour un amateur non plus. Les soirs d’ennui, les combats clandestins entre membres de différents gangs n’étaient pas rares, histoire de tromper la routine. Et même si monter sur le ring n’était pas vraiment ton plus grand plaisir, ça t’es arrivé plus d’une fois. Néanmoins, ton expérience ne t’aide pas à esquiver le poing qui fonce en direction de ta mâchoire, te démontant légèrement cette dernière, te promettant aussi un bel hématome. Tu craches du sang sur le côté, mais heureusement aucune dent. Puis, tu n’attends pas pour répliquer, dirigeant ton poing vers son ventre, ton pied tentant de le faucher par l’arrière en une jolie feinte.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chaos
CHAOS ; maître de l'île
MESSAGES : 207
Date d'inscription : 22/02/2019
PSEUDO : -
AVATAR : -
COPYRIGHT : truc.
GANG : -
POINTS : 465
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyMer 10 Juil - 1:55
Le membre 'Jader Morales' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'aventure' : 6
Revenir en haut Aller en bas

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyJeu 11 Juil - 21:54

’till I collapse


T'as l'habitude du ring, c'est ta seconde maison. C'est pas forcément ton rôle en tant que magicien, mais t'adores monter sur le ring fatigué pour te battre contre un autre ; t'aimes le son de cette cloche miteuse ; t'aimes l'odeur rance, ce mélange horrible de transpiration, de sang et d'autres liquides qui te rappelle les combats ici. C'est deg, mais ça fait remonter que des bons souvenirs, que des bons moments.
Tu l'observes monter sur le ring, comme t'as observé des dizaines et des dizaines d'autres mecs et meufs faire la même chose. C'est presque un flash back, sauf que t'es encore présent et que tu sais que c'est Jader en face de toi, tu reconnais cette silhouette sombre et grande. Tu l'connaissais pas avant, mais maintenant que ton poing à rencontré sa mâchoire avec une violence qui te caractérise bien, tu considères que vous vous connaissez.

Il essaye de te frapper sauf que tu l'attendais, tu savais à quoi t'attendre, et c'est surement la chance qui t'aide un peu à éviter le coup en plus de son pied qui tente de te balayer. Tu souris, ce sourire de connard arrogant que tu sors si souvent : "et ça s'prétend milicien ? Wow. J'aurai dû postuler aussi. Protéger Andrès autrement... L'frapper sans rien risquer." tu passes ta langue sur tes lèvres, lui lances un regard que même toi tu sens sale.
Tu reviens vers lui et t'essayes de lui remettre un coup de poing, cette fois, tu vises son torse, tu veux l'empêcher de respirer, de réfléchir, tu veux le voir rager ; tu cherches pas à savoir i ça fonctionne, avant de lui mettre un coup de pied dans l'genou, briser ses os pour l'empêcher de se relever.

possibilités:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chaos
CHAOS ; maître de l'île
MESSAGES : 207
Date d'inscription : 22/02/2019
PSEUDO : -
AVATAR : -
COPYRIGHT : truc.
GANG : -
POINTS : 465
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyJeu 11 Juil - 21:54
Le membre 'Don Ferrino' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'aventure' : 6
Revenir en haut Aller en bas

Jader Morales
CHIMÈRES ; cerbère
MESSAGES : 87
Date d'inscription : 18/06/2019
PSEUDO : Ari
AVATAR : Keith Powers
COPYRIGHT : truc.
GANG : Chimères
POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyVen 12 Juil - 2:11

Tu ne réponds pas à ses provocations à deux balles, ne supportant pas l’idée qu’il ai prit du plaisir à frapper Andrès, à frapper ton frère qui visiblement lui faisait confiance et l’appréciait. Ce mec est vraiment le dernier des salauds, voilà ce que te murmures ta conscience. Mais elle ferait mieux de se la fermer cette conne parce que tu viens de ramasser un coup de poing dans la trachée assorti d’un coup de pied dans le genou qui te fait finir à terre et bon sang t’as honte. Tu t’en fous de te faire bolosser par un magicien, mais par contre, te faire humilier par l’agresseur d’Andrès ça… Ça c’est intolérable. Pourtant, ton corps te prouve une nouvelle fois que tu peux compter sur lui en cas de coup dur lorsque ton genou émet un craquement inquiétant mais ne casse pas. Madre de Dios, gracias. Ton cerveau réfléchit à toute allure tandis que tu tentes de reprendre ta respiration qui s’est faite anarchique suite à son coup de poing. Maintenant tu as le choix : réfléchir avec ta tête ou laisser ton instinct agir, oublier les feintes et juste se servir de l’entraînement d’Ahmed et de ses tabassages axés sur les réflexes pour faire mordre la poussière à ce hijo de puta. Sachant que le cerveau ne t’as absolument pas sauver la mise quelques secondes plus tôt… Tentons de laisser le corps prendre le relais… Même s’il vient de ramasser bien cher dans la tronche. C’est pas le moment de lâcher l’affaire. Dès que tu te sens prêt à reprendre ton pied fonce en direction de sa cheville pour tenter de la lui briser tandis que tu te redresses pour lui mettre un coup de boule dans le nez, espérant que, s’il chute, le coup n’en sera que plus douloureux.
Possibilités:
 

Blessures:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chaos
CHAOS ; maître de l'île
MESSAGES : 207
Date d'inscription : 22/02/2019
PSEUDO : -
AVATAR : -
COPYRIGHT : truc.
GANG : -
POINTS : 465
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyVen 12 Juil - 2:11
Le membre 'Jader Morales' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'aventure' : 6
Revenir en haut Aller en bas

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyVen 12 Juil - 3:33

’till I collapse


T'as trop pris la confiance. T'es heureux, t'es en train de gagner, alors tu réfléchis plus trop et tu fais le malin. Ta provocation n'est pas utile, mais ça change rien, ça te fait plaisir de cracher sur la gueule d'un mec qui t'a défoncé, autant physiquement que mentalement. C'est bas, c'est con, mais on t'a jamais dis que t'étais intelligent et bon non plus. T'assumes ta gueule de connard, t'assumes ce que tu dis et ce que tu fais. Et si dois prendre un jour ou deux pour assumer que ton corps est tombé pour un connard, tu le feras.
Mais t'as trop pris la confiance et la chute est d'autant plus douloureuse. Ta cheville s'écroule sous ton poids et t'as pas l'temps de grimacer ou de réellement te rendre compte de quoi que ce soit que ce con en profite pour te mettre un coup de boule. La douleur éclate dans ton nez et s'étend sur tout le visage, et tu peux même plus grimacer sans souffrir deux fois plus maintenant.

Tu tombes et la terre tourne pendant une petite seconde. Tes nausées reviennent et t'es pas certain de pouvoir retenir ton repas pendant encore longtemps ; mais tu te forces et t'es debout rapidement. Tu passes le dos de ta main sous ton nez et effectivement, tu saignes ; instinctivement, tu passes ta langue sur ta lèvre supérieure. u pisses le sang mais heureusement, ton nez n'est pas cassé, pas encore. Le gout du sang, la douleur qui vrille ton cerveau. T'adores ça.
La terre tourne encore mais tu lui sautes dessus rapidement, tu perds pas espoir. Il finira au sol ce connard, avec toi qui lui éclate la gueule. Tu lui remets un coup de poing, visant cette fois presque cruellement son nez, une sorte de vengeance mal placée. Tu veux profiter de sa confusion et t'essayes d'éclater ton genou entre ses jambes, tu veux l'voir souffrir, tu veux l'voir à genoux devant toi.

possibilités:
 

blessures:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chaos
CHAOS ; maître de l'île
MESSAGES : 207
Date d'inscription : 22/02/2019
PSEUDO : -
AVATAR : -
COPYRIGHT : truc.
GANG : -
POINTS : 465
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyVen 12 Juil - 3:33
Le membre 'Don Ferrino' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'aventure' : 3
Revenir en haut Aller en bas

Jader Morales
CHIMÈRES ; cerbère
MESSAGES : 87
Date d'inscription : 18/06/2019
PSEUDO : Ari
AVATAR : Keith Powers
COPYRIGHT : truc.
GANG : Chimères
POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptySam 13 Juil - 19:29

Visiblement, dans ce genre de situation, l’instinct est meilleur guide que le cerveau et tu en as rapidement la preuve lorsqu’il vient presque empaler son nez sur ton crâne en un joli coup de boule. Il faut croire que la gravité fait encore son affaire… Et l’entraînement d’Ahmed aussi. Ça t’offre quelques secondes de répit durant lesquelles tu t’efforce de reprendre tes esprits… Et ta respiration anarchique. Néanmoins, tu ne peux empêcher une petite montée de fierté lorsque tu aperçois son nez éclaté et en sang, voilà qui lui laissera un joli souvenir de toi au milieu de ceux qu’Andrès lui a déjà gracieusement offert. Néanmoins les quelques secondes de répit que tu viens de t’offrir ne sont pas suffisantes puisque, quelques instants après que tu te sois relevé, l’autre en fait de même… Pour te sauter dessus.

T’étais obligé d’en prendre un sur les deux. Soit le nez, soit le service trois-pièces. Bon, t’as choisi le nez étant donné que l’appareil génital lui aurait offert un avantage trop important. Tu l'as senti passé et rapidement, un liquide chaud s'évade de ce dernier tandis qu'une douleur fulgurante te coupe la respiration un instant. Mais tu comptes bien profiter de la situation, ne pas le laisser s’en sortir comme ça, pas après ce qu’il a fait à ton frère. Tu profites alors que ton poing droit soit libre pour lui envoyer ce dernier dans la glotte. Tant que t’y penses, ton genoux gauche est également entre ses jambes. C’est donc sans aucune honte que tu remontes ce dernier à toute vitesse jusqu’au point faible de la plupart des hommes.
Possibilités:
 

Blessures:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chaos
CHAOS ; maître de l'île
MESSAGES : 207
Date d'inscription : 22/02/2019
PSEUDO : -
AVATAR : -
COPYRIGHT : truc.
GANG : -
POINTS : 465
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptySam 13 Juil - 19:29
Le membre 'Jader Morales' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'aventure' : 3
Revenir en haut Aller en bas

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyDim 14 Juil - 15:33

’till I collapse


T'arrives à lui mettre un coup de poing mais son genou, c'est pas ça. C'est pas grave, la joie malsaine qui s'empare de toi quand tu vois le sang couler sur son menton est un excellent remède. Tu rages? D'où ce mec vient te niquer ? Andrès ne peut pas l'faire lui-même ? Surement pas, toujours aussi lâche, aussi déloyal. Une partie de toi espère que c'est à cause de tes coups. Parce que tu l'as mis mal, parce que physiquement t'aurais clairement pu le défoncer, s'il n'avait pas fui.
T'es trop dans tes pensées, trop dans ta tête de con, et c'est fatal. Tu l'sais en plus, y a rien de pire qu'une petite seconde d'inattention pour perdre un combat, surtout face à quelqu'un d’entraîné et d'énervé.

Le coup dans ta gorge te fait reculer, et t'as l'impression de mourir, t'étouffer, d’te noyer dans ton propre sang. C’est horrible, tu t’sens faible, t’es comme ce gosse abattu que t’étais avant, ce gamin fragile que tu t’es forcé d’oublier, de changer rapidement pour survivre au milieu de ton ancienne famille, la biologique. Mais t’es toujours debout, et il en profite pour t’achever : t’es distrait, parce que tu essayes presque désespérément de respirer, et il te met un coup de genou entre les jambes.
Le gémissement que tu lâches, c’est celui d’un homme dans l’mal. Tu te laisses misérablement tomber au sol, une main sur ta gorge qui te brule encore, l’autre protège, une seconde trop tard, ce qui aurait dû te servir à faire des enfants. La douleur vrille, brule l’intérieur de tes cuisses, fait vibrer ton cerveau. T’as les jambes qui tremblent et tu te roules au sol en espérant te soulager un peu, mais pas moyen. T’es con, lamentable sur le sol dégueulasse, et tu jures que les larmes qui humidifient tes yeux sont uniquement des larmes de douleur. Tu l’jures, mais tu sais que c’est faux.
Tu te relèves, comme tu peux, extrêmement lentement. T’es même pas vraiment debout, juste penché comme un vieil homme. Tu tousses, essayes de retrouver ta voix normale, celle qui n’est pas brisée par le manque de souffle et tes émotions qui tentent de t’immerger. "IL A BAISE UN AUTRE !" t’aurais pas du hurler, mais trop tard. Tu tousses encore. "Il a baisé quelqu’un qu’tu connais bien. Pas aussi bien que moi, baisses les yeux." t’essayes de retrouver un semblant de contrôle, de paraître moins misérable. Tu rigoles tout seul, il doit surement te prendre pour un fou, mais tu t’es rendu compte qu’il avait pas l’choix : pour te regarder, il doit baisser les yeux. "Kai, putain. Il a couché avec Kai. Et il a l’droit. Il fait c’qu’il veut cet enculé. Juste…" tu respires, tu remarques même pas tes épaules qui se mettent à trembler. "J’pensais il se passait quelque chose. J’pensais il allait… se passer un truc." t’es vraiment pitoyable, t’es pas loin de sangloter face à un milicien, t’es vraiment tombé bien bas. T’aurais préféré que ton père te tue quand il en avait l’occasion.

blessures:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jader Morales
CHIMÈRES ; cerbère
MESSAGES : 87
Date d'inscription : 18/06/2019
PSEUDO : Ari
AVATAR : Keith Powers
COPYRIGHT : truc.
GANG : Chimères
POINTS : 0
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyMer 17 Juil - 5:34

Tu es plutôt soulagé de voir que tes deux coups ont atteint leur cible correctement. Au moins, à partir de maintenant tu devrais être tranquille, du moins relativement tranquille. Le dos de ta main passe sous ton nez, essuyant le sang qui coule toujours de ce dernier, tandis que tu observes ton adversaire… Vaincu ? Pour t’être déjà prit un combo de ce genre en plein combat, tu peux dire sans mal qu’il est dur de se relever par la suite pour retourner se battre. Tes yeux se ferment l’espace d’un instant pour tenter de contrôler la douleur qui afflue en ta mâchoire, ton torse et ton genou et, beaucoup plus violemment, dans ton nez. Finalement, tes paupières se soulèvent un instant tandis que tu t’adosses à loin des coins du ring, toujours assis au sol, surveillant sans te cacher ton adversaire. Sait-on jamais, des fois que ce dernier aurait encore la force de se battre, mieux vaut rester sur tes gardes plutôt que prendre de nouveau un coup du même acabit que celui que ton nez a ramassé. Tu te redresses en même temps que lui, sauf que toi tu as l’opportunité de te dresser de toute ta hauteur et tu en profites sans honte. Néanmoins, tes sourcils se froncent légèrement lorsque tu entends ses mots. Quoi ? Mais de quoi il parle ? Alors qu’il poursuit ses déclarations, il te plonge un peu plus dans le flou. Est-ce que tu l’aurais tapé trop fort ? Merde, tu lui as déréglé le cerveau… Andrès va pas être très content là…

Faut que tu mettes ça au clair. Maintenant. Parce que tu sens que c’est là la raison de leur bagarre de la veille, tu sens que c’est là tout le nœud du problème et que t’es sur le point de faire une sacré découverte. Alors, tu t’assois au sol, ne pouvant pas vraiment t’accroupir au vu de la douleur qui pulse toujours dans ton genou. Néanmoins, tu veux avoir tes yeux plongés dans les siens alors tu n’as pas le choix. « -J’ai aucune putain d’idée de ce que tu racontes, mais je suis sûr et certain qu’Andrès n’a pas couché avec Kai. Déjà parce qu’il n’aurait pas osé vis-à-vis de moi, du moins il m’aurait demandé je le connais. Et même s’il l’avait fait sans me le demander, il serait venu me le dire derrière. Ça je peux te l’assurer sur tout ce que tu veux, j’en mettrais ma main à couper sans une hésitation. ». De nouveau tu le fixais et l’interrogeais, curieux « -Mais comment une idée pareille t’es venue en tête sans déconner ? Et pourquoi t’as pas posé directement la question à Andrès ? Ou même à Kai ? ».
Revenir en haut Aller en bas

Don Ferrino
MAGICIENS ; weasley
MESSAGES : 439
Date d'inscription : 14/04/2019
PSEUDO : dionysass
AVATAR : dacre montgomery
COPYRIGHT : (c)lumos solem. // anesidora(signa)
GANG : baguette magique enfoncée dans les veines
POINTS : 138
Voir le profil de l'utilisateur

'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon EmptyMer 31 Juil - 13:58

’till I collapse


T'as un rire quand il te répond, mais un rire mauvais, jaune, vide. Bien sur qu'il protège son frère. Bien sur qu'il ne va pas dans ton sens. T'es un putain de magicien, et c'est un putain de milicien ; c'est un putain d'Espagnol proche d'Andres, tu t'attendais à quoi ? A rien. Tu t'attends jamais à rien. Parce que quand c'est le cas, t'es toujours déçu, descendu, écrasé.
Il se met à ton niveau mais t'apprécie pas vraiment. Tu voulais qu'il se casse. Tu veux pas qu'il te voit comme ça, vraiment pas. Tu détestes ça même, t'as encore envie de le frapper, pour lui faire comprendre. Mais tes épaules tremblent, impossible de te relever, la douleur irradie dans tout ton être, et t'as comme le coeur brisé dans le fond de tes organes.

Un peu trop vivement, ta main libre attrape l'épaule du milicien, que tu serres, serres encore. Mais t'essayes pas de lui faire mal, il est juste là pour te soutenir, que tu puisses le fixer dans les yeux, parce que c'est important, et si tu peux pas fuir comme un connard, autant y aller à fond. Tu pleures, comme un con, les joues sales et humides, les cils rendus lourds par l'eau salée. T'as un second rire, un peu misérable, surtout pitoyable. "Poser la question à Andres ? Avant ou après qu'il me casse la gueule ? Pendant peut-être ?" tu renifles, une fois, deux fois. "Poser la question à Kai ? Putain t'es vraiment naïf. Tu sais pas à quelle muse t'es accroché toi, c'est triste." tu secoues la tête, t'es assis les jambes écartées parce que t'as encore mal ; t'auras mal pendant quelques jours. "C'est lui qui me l'a dit. Kai me l'a dit. Parait qu'il lache des trucs en espagnol à la fin... Tu l'savais toi ? Je voulais pas le savoir. Putain je voulais pas..." et t'es reparti, tu chiales comme quand t'étais gamin, même si t'essayes de pas faire de bruit, de retenir tes sanglots. "Casse toi, Jader. Rentre dans ton quartier. C'est terminé." tu lâches son épaule.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


'till I collapse // Jadon Empty
MessageSujet: Re: 'till I collapse // Jadon   'till I collapse // Jadon Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
'till I collapse // Jadon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU : Flash] COLLAPSE : Jeux de réflexion [Gratuit]
» Thrash till death
» Till Lindemann
» Un métier dans le dessin
» Austen en chansons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pays Imaginaire :: LA DEUXIÈME PETITE ÉTOILE :: le quartier des magiciens :: Azkaban-
Sauter vers: